Chester Himes – Ecrivain (Emilie)

 

1893. Naissance de CH.

1912-1916. CH a fait ses études à l’université Brown de Providence, il s’intéresse aux lettres et intègre ΦΚΨ, une fraternité très prisée. Il fait la connaissance de JL, le rédacteur en chef du journal Daily Herald. Ils se cotoient à peine, JL étant déjà en dernière année lorsqu’ils se rencontrent. CH suit les cours d’anthropologie du professeur Oliver Jackson, ainsi que ceux d’archéologie du professeur Philip Baxter, qui s’avère être un type passionnant, s’intéressant aux détails les plus insignifiants comme aux problématiques sociales des peuples antiques qu’il a étudié. Il s’avère en plus avoir des connaissances astronomiques assez poussées, qu’il n’hésite pas à mettre en corrélation avec ses cours. CH gardera de Philip Baxter le souvenir d’un type aimable, enthousiaste et disponible. C’est notamment lui qui l’aura incité à s’intéresser à l’anthropologie. La salle de classe du professeur sentait la forêt.

1917-1923. Une fois son diplôme obtenu, CH s’essaye à divers styles d’écriture avant de trouver son bonheur lorsqu’il découvre le Pulp dans Weird Tales en 1923. Il sera un fan inconditionnel dès la première heure, et suivra les aventures de Conan le Barbare aussi bien que les récits horrifiques de Lovecraft. Malheureusement, ces années là sont difficiles pour CH, qui se voit contraint d’enchaîner les petits boulots, et de vivre en colocation. Entre deux boulots de livreur, il travaille occasionnellement pour le Providence Journal, avec JL qui a trouvé sa vocation dans le journalisme.

1924. CH publie sa première nouvelle dans Weird Tales, il s’est habitué à la vie en colocation et habite désormais chez MA, un illusionniste qui n’est pas trop regardant sur le loyer du moment qu’il a de la compagnie et que le ménage est fait régulièrement. Les deux hommes deviennent amis, CH présente Philip Baxter à MA qui se révèle être d’une grande aide pour le magicien. Philip Baxter proposera à MA de faire partie d’un club privé qu’il préside, l’académie du Mardi Soir (un groupe dédié à l’étude des astres) mais MA refusera l’invitation.

1926. CH trouve un éditeur qui accepte de publier ses romans Pulp, G. P. Putnam’s Sons à New York, mais il doit investir une bonne partie de ses revenus, il passe à deux doigts de la banqueroute mais son troisième roman, le signe annonciateur, est un succès. C’est l’histoire d’une comète qui s’approche de la terre et qui provoque des réactions étranges chez les humains. CH a correspondu avec le professeur Philip Baxter pour rendre son histoire crédible tant sur le plan archéo-géologique que sur le plan astronomique et avec HPL, de Weird Tales, qui en assurera la relecture. A peine sorti, le roman est un tel succès qu’il se hisse en tête des ventes pendant plusieurs semaines. Le manuscrit original est même vendu aux enchères pour une oeuvre caritative par son éditeur. C’est à cet occasion qu’il rencontre GH3, l’acquéreur, qui semble être un type complètement fantasque et hors des réalités. Peut être un futur personnage pour CH ? Le dandy achètera le manuscrit à vil prix et sera le principal donateur pour la réfaction de l’église protestante Grace Church dans le centre de Providence.