Melchior Arsimboldo – Illusionniste (Gauthier)

1885. Naissance de MA en Angleterre. Il est élevé par sa mère, une italienne, à Londres.

1897-1903. Passionné par le cirque et la magie, il intègre le Bertram Mills Circus et part en tournée avec le groupe dans toute l’Angleterre. Il y apprend les tours de passe-passe et la grande illusion auprès de Harry Cameron, aussi connu sous le nom de The Great Carmo. 

1904-1911. Il quitte la troupe à 19 ans, et part pour l’Europe pendant un temps, puis pour les Indes orientales, et rejoindra le Kamala Three Ring Circus, il y perfectionnera ses tours, et apprendra beaucoup sur son corps.

1912-1914. Suite à un différent avec le patron du cirque, MA quitte la troupe, et s’installe dans un petit village au sud de l’Inde, il y apprend le Varma Kalai, un art martial qui s’appuie sur la connaissance des articulations, des organes et des points vitaux. On lui enseigne également l’art de l’hypnose, et il expérimente des drogues aux propriétés hallucinogènes notamment une « herbe des rêves », qu’il apprendra plus tard être du Silène Capensis.

1915-1917. Après un passage en Amérique du Sud, il croise par hasard la route d’un jeune homme appelé Colin Baxter, sur un navire qui le ramène en Floride. De retour sur le continent américain, il part se faire un nom à New York. Il se spécialise dans le mentalisme, chose que semble apprécier le public local, mais la plupart de ses représentation se font dans des soirées privées, à cause des lois sur la prohibition.

1923. avant de visiter Providence qu’il découvrira grâce à JHC, un cascadeur rencontré à New York.

1924. Tombé amoureux de la ville, et un peu lassé des hôtels, il s’installe finalement en colocation avec CH, un écrivain passionné par le Pulp qui cherche à percer dans le milieu. MA s’inspirera de ses écrits pour illustrer ses tours. CH présentera finalement Philip Baxter à MA qui se révélera être d’une grande aide pour le magicien. L’homme est un puits de science dans les domaines de l’archéologie et de l’astronomie et le type est très doué pour raconter les histoires. MA transposera directement certains des récits d’expéditions de Philip Baxter dans ses tours de magie. Finalement, Philip Baxter proposera à MA de faire partie d’un club privé qu’il préside, l’académie du Mardi Soir (un groupe dédié à l’étude des astres) mais MA refusera l’invitation, n’ayant pas vraiment les finances nécessaires à ce moment là.

1925. Lors d’une représentation privée chez JHC, MA fait la connaissance de GH3, un dandy friqué ayant ses entrées dans la haute société de la ville. Ils passent un accord simple, en échange d’une soirée à arnaquer des pigeons aux cartes, GH3 accepte de présenter MA au Gotha de Providence. C’est la fin de ses problèmes d’argent.